Le Parc de la Mairie

Le théâtre de verdure dans le Parc. Photo Vaux-sur-Mer

Les moines de l’abbaye Saint-Etienne possédaient un vaste domaine réservé s’étendant de l’église abbatiale jusqu’à la mer, et acquis au fil des ans grâce aux donations des fidèles soucieux du salut de leur âme. Un manuscrit du XIIIe siècle mentionne les différentes parcelles concédées, champs, prés, vignes, mattes ou jardins potagers, étangs au bas de l’église, à Cérienne, Bernezac, bois du Défens. Ce domaine fut en partie aliéné au cours des guerres de Religion puis les terres confisquées à la Révolution.
Au XIXe siècle, Jean-François Chaumont, ancien directeur du génie maritime, maire de Vaux et propriétaire du manoir de Vaux, racheta les terres confisquées qu’il réunit à celles du manoir. Ce domaine, propriété du manoir de Vaux, légué à la ville de Royan en 1972 et rétrocédé à la commune de Vaux, constitue aujourd’hui le parc de la Mairie, une trouée verte inestimable au cœur de la ville. De nombreux arbres ont été replantés après la tempête de 1999, les étangs recreusés pour retenir les pluies d’orage, les sentiers stabilisés, un théâtre de Verdure aménagé, lieu de nombreuses animations en plein air, festival de musique, cinéma, théâtre, concours d’élégance automobile…

Après la tempête Martin de 1999. Photo Vaux-sur-Mer

 

La tour vue du Parc. Photo MICRO-MEDIA

Le lac en allant vers Nauzan. Photo MICRO-MEDIA

Textes Daniel Lesueur

Ville de Vaux-sur-Mer – MICRO-MEDIA 2012

Comments are closed.