Vaux-sur-Mer

Vue aérienne de la commune de Vaux-sur-Mer. Photo D. Mauléon/CARA

Le chemin littoral de Vaux-sur-Mer, serpentant sur la falaise entre les plages de sable fin et les criques, longe l’estuaire de la Gironde sur plus de deux kilomètres, entre Saint-Palais-sur-Mer et Royan. Le bourg initial se situe à l’extrémité du vallon de Nauzan, sur une hauteur protégée des tempêtes, autour d’une abbaye fondée en 1075.

A l'angle de la route de Nauzan au début du XXe. Coll.

La commune, d’une superficie de 597 hectares, doit son nom aux vallées qui bordent le plateau calcaire. Des travaux d’urbanisation concertés favorisant les services publics, les espaces culturels et d’animation, les activités commerciales et immobilières, ont accompagné le développement de la cité balnéaire aujourd’hui « commune classée station de tourisme ». Ces aménagements offrent à Vaux-sur-Mer un cadre de vie agréable et préservé aux 4000 résidents et aux nombreux touristes. Un parc de 12 hectares entoure le logis de l’Hôtel de Ville, à deux pas de l’église Saint-Etienne et du centre bourg.


Agrandir le plan

Textes Daniel Lesueur
Ville de Vaux-sur-Mer – MICRO-MEDIA 2012

Comments are closed.